image16

Aqaba

     

La ville balnéaire d'Aqaba est située au   bord de la mer Rouge, en vue de l'Arabie Saoudite et de l'Egypte. La Jordanie   n'a peut-être que 26 kilomètres de littoral, mais ils sont bien utilisés, et   les eaux scintillantes de la mer Rouge comptent parmi les sites de plongée   les plus fantastiques au monde. Cette zone a été d'un intérêt stratégique   depuis les temps anciens. Des traces   de diverses civilisations sont encore visibles, toutefois méconnues de la   plupart des visiteurs leur préférant les hôtels cinq étoiles et leur plage.   Aqaba est également populaire comme point de départ pour les voyageurs   voulant voir Wadi Rum et Petra.

 

Près de la route de l'aéroport d'Aqaba   se trouve un site Chalcolithique, Tell Maquss. Datant de 3500 avant JC, c'est   durant cette période que les premiers morceaux de cuivre furent fondus. Le site   est plein de fours de brique et de terrils. Fait intéressant, le cuivre a été   apporté d'ailleurs, peut-être des mines du roi Salomon à Ezion Geber, juste   au nord de la moderne Aqaba.

 

Il existe des preuves de   commerce avec la Somalie, Saba (Yémen) et l'Abyssinie (Ethiopie). A   proximité, les ruines de la ville commerçante Edomite de Tell al-Kheleifeh   datent du 1er siècle avant JC. La grande route commerciale de Damas a   traversé Amman et Petra, s'arrêtant à Ayla, ancien nom d’Aqaba, avant de   partir en Palestine puis en Egypte.

 

Des fouilles ont mis au   jour une ville montrant des influences nabatéennes, romaines et byzantines,   chacune de ces civilisations s'étant déplacée à travers la région entre le   IIIe siècle avant JC et le quatrième siècle après JC. Un bâtiment datant du   3ème siècle après Jésus-Christ a été trouvé et pourrait être l'une des plus   anciennes églises du monde.

 

Ayla devint Aqaba sous la   domination mamelouke et le fort mamelouk fut construit au 14ème siècle par   Qansah Ghouri, l'un des derniers sultans. Les Ottomans ont peu fait pour   exploiter Aqaba, et son importance a diminué pendant 400 ans. Pris par la   force par Lawrence et les forces arabes pendant la Grande Révolte arabe, elle   est devenue un port stratégique, permettant à des expéditions d'armes et   d'autres approvisionnements d'entrer en Jordanie depuis l’Egypte. Les   armoiries hachémites ont été ajoutées au fort mamelouk après sa prise.

 

Aujourd'hui, Aqaba est une   ville dynamique qui invite les visiteurs à profiter du soleil, du sable et du   plaisir. Avec environ 335 jours de soleil par an et une température moyenne   de l'eau de 23 degrés Celsius, c'est presque toujours une bonne journée pour se   détendre sur une plage.

 

La mer Rouge est l'un des   écosystèmes les plus diversifiés au monde, offrant une des vies marines les   plus colorée. Avec plus de 500 espèces de coraux, dont l'archelia noire, qui   a été découverte par Sa Majesté, le défunt roi Hussein, et plus de 1200   espèces de poissons, les 30 sites de plongée d'Aqaba offrent des opportunités   pour tout le monde, des novices aux plongeurs les plus expérimentés.

 

Lorsque les visiteurs   sortent de l'eau, ils ont le choix entre les meilleurs hôtels, avec beaucoup   de piscines et de plages privées. Il existe également des possibilités   d'aventure sur la terre ferme, telles que des ballades autour des ruines   d'Ayla, en imaginant l’accueil réservé à l’époque aux commerçants venant de   Chine, du Maroc, de la Syrie et de l’Egypte. Près du fort mamelouk se situe   un musée, l'ancienne maison de Sharif Hussein bin Ali. Petra est à deux   heures de route et Wadi Rum seulement une heure, ce qui rend le voyage   simple.

 

Le soleil, le plaisir et   l'histoire attendent les visiteurs à Aqaba. Longtemps un carrefour entre   l'Afrique, l'Europe et l'Asie, aujourd'hui la plage attire toujours les   visiteurs et les aventures commencent encore ici. Une partie de la plus belle   vie marine du monde nage sous les eaux de la mer Rouge et Aqaba possède des   installations pour aider les visiteurs à explorer ce royaume, quel que soit   leur niveau d'habileté. Avec le soleil, la plage, l'histoire et toutes les   friandises offertes dans les beaux hôtels, les visiteurs pourraient ne jamais   vouloir partir!