image3

Al-Salt

     

Rempli de maisons de l'époque ottomane,   AlSalt est connue comme l'une des villes les plus historiques de Jordanie. Si   la région a été colonisée depuis l'âge du fer, elle a connu sa plus grande   période de prospérité à la fin du XIXe siècle et au début du XXe siècle.   Beaucoup de familles ayant influencé la création de l'État moderne jordanien   viennent d'AlSalt. Du fait qu’elle n’est pas devenue la capitale de l'Emirat   de Transjordanie, AlSalt a pu maintenir son héritage architectural unique et   son charme de petite ville.

 

Le nom AlSalt vient soit du mot latin   "saltus" signifiant forêt, soit du mot "sultana", car la   région est connue pour la qualité de ses raisins depuis des siècles. Il y a   des tombes romaines à la périphérie de la ville, et la ville était connue   comme Saltus Hieraticon pendant l'époque byzantine. En 1220, la forteresse du   sultan mamelouk Al-Malik Al-Mu'az fut construite sur la crête d'une des collines   escarpées de la ville. Détruit lors de l'invasion mongole de 1260, il fut   reconstruit par les Mamelouks l'année suivante.

 

En dépit de tous ces   bouleversements, AlSalt a toujours été à la frontière entre le désert et la   région vallonnée plus agricole. Les mentions d'AlSalt et son importance   commerciale apparaissent dans les écrits du voyageur arabe Abu Al-Fida au   XIIIe siècle. 400 ans plus tard, l'explorateur suisse Burckhardt notait qu'il   y avait 400 familles musulmanes et 80 familles chrétiennes vivant ensemble   pacifiquement à AlSalt. En 1806, AlSalt aurait été exonérée de tout impôt et   était un important centre de commerce, on y trouvait même du coton de   Manchester, en Angleterre, dans ses magasins.

 

Au milieu du 19ème siècle,   AlSalt est devenue une capitale administrative importante pour les Ottomans   et les gens ont émigré de Jérusalem, Naplouse, Nazareth pour y vivre et   prospérer. Ils ont affiché leur fortune en construisant des maisons exquises,   certaines avec des plafonds en forme de dôme et des fresques.

 

Pour le visiteur, AlSalt   est l'occasion de voir les belles façades d'une ville arabe à l'époque de   l'Empire ottoman. Marcher autour d'AlSalt est un régal. Du centre culturel au   monastère latin, des maisons aux boutiques, c'est comme faire un voyage dans   une machine à voyager dans le temps. La grâce d'AlSalt offre au visiteur un   agréable après-midi.